Livraison gratuite
Droit de rétractation de 14 jours
Moyens de paiement sécurisés
France(EUR)
Pays de livraison
France(EUR)
Réinitialiser
Panier
Réinitialiser
Liste de vœux
Réinitialiser
Inscription
Vos données personnelles sont en sécurité avec nous En savoir plus

Vos données personnelles sont en sécurité avec nous

Nouveau sur CHRONEXT ?
Réinitialiser
S'inscrire

Vos données personnelles sont en sécurité avec nous

Au moins 6 caractères

Vous avez déjà un compte ?
Réinitialiser
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez saisir l'adresse e-mail avec laquelle vous vous êtes connecté(e) sur CHRONEXT, nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Vos données personnelles sont en sécurité avec nous

Nouveau sur CHRONEXT ?
Live Chat

Montres Omega

954 Produits
Trier
  • Modèle
  • État
  • Année
  • Taille du boîtier
  • Prix
  • Sexe
  • Mouvement
  • Matière du boîtier
  • Matière du bracelet
  • Couleur du cadran
  • Fonctions
  • Papiers d’origine
  • Coffret d'origine

Une sélection élégante de montres Omega au poignet

Un symbole de perfection : depuis 1848, Omega crée des montres qui aspirent à l'idéal. Partenaire officiel des Jeux Olympiques et de la NASA, Omega est la marque des sportifs de haut niveau et des astronautes. L'agent 007 porte lui aussi ces élégants bracelets-montres. Sur la terre ferme ou sur la lune, la collection variée de la maison comprend une montre pour chaque mission.

- Depuis 1932, Omega est chronométreur officiel des Jeux Olympiques.

- Lors du premier alunissage en 1969, Buzz Aldrin portait la Speedmaster Professional d'Omega, que le monde entier connait désormais comme la « Moonwatch ».

- La Seamaster Aqua Terra > 15´000 gauss d'Omega fait figure de première montre anti-magnétique au monde.

- Depuis 1995, l'agent secret le plus célèbre au monde, James Bond, porte une montre Omega.

Montres Omega répondant aux exigences de perfection les plus élevées

La marque Omega fabrique des garde-temps exceptionnels à l'histoire fascinante. Omega voit le jour en 1848 à La Chaux-de-Fonds, lorsque le jeune Louis Brandt, 23 ans, décide d'ouvrir un petit magasin d'horlogerie où les pièces individuelles d'une montre seront assemblées pour former le produit fini. Cette petite entreprise devint un grand fabricant de montres : en 1894, un calibre de poche 19 lignes est créé et baptisé Omega. Omega – la dernière lettre de l'alphabet grec – incarne la dernière étape du perfectionnement.

À l'initiative du directeur d'Omega à l'époque, l'entreprise établit un partenariat avec la S.S.I.H. (Société Suisse pour l´Industrie Horlogère) en 1930 – d'où naîtra par la suite le groupe Swatch. Aujourd'hui, Omega est le fleuron de ce groupe de luxe. Le partenariat avec les Jeux Olympiques fut initié en 1932 – une coopération qui continue encore. La Speedmaster d'Omega accompagna en 1969 le premier alunissage de Neil Armstrong et Buzz Aldrin – et la « Moonwatch » reste de nos jours encore l'un des bracelets-montres les plus importants de l'Histoire.

Une compagne sportive au poignet

En 1932, Omega devient pour la première fois partenaire des Jeux Olympiques à Los Angeles. L'entreprise fait don de 30 chronomètres de calibre 1130 permettant de mesurer avec une précision d'un dixième de seconde. La grande nouveauté de ces chronomètres : une aiguille suiveuse pour mesurer les intervalles. En plus de 80 ans de coopération fructueuse, l'entreprise a apporté une contribution gigantesque aux progrès du chronométrage sportif. Les collectionneurs d'éditions limitées sont friands des modèles « olympiques » originaux d'Omega, par exemple la Seamaster Planet Ocean « Sochi 2014 » Limited Edition.

Les relations sportives d'Omega s'étendent au-delà des Olympiades : l'entreprise est un partenaire renommé de compétitions de natation comme la FINA (Fédération Internationale de Natation) ou la European Aquatic Association (EAA). Omega compte parmi ses ambassadeurs des personnalités brillantes telles que Michael Phelps ou Chad le Clos. Omega fait également acte de présence dans le golf, comme le souligne la Seamaster Aqua Terra « Golf ».

Les montre Omega sous les feux de la rampe

James Bond, l'agent secret le plus connu au monde, est une icône de style depuis des générations. Depuis « GoldenEye » (1995), l'agent 007 porte une montre Omega. Dans les films, Pierce Brosnan affiche souvent une Omega Seamaster Professional 300 M au poignet. Dans « Casino Royale » (2006), Daniel Craig porte l'Omega Planet Ocean 600 M ainsi que la Seamaster Aqua Terra dans « Skyfall » (2012). Ces deux montres se distinguent par leur résistance exceptionnelle aux chocs et passent haut la main les épreuves subies par Bond et ses adversaires.

Omega célèbre sa longue association avec l'univers de James Bond à travers des éditions spéciales coordonnées, comme la Seamaster Planet Ocean 600 M « Skyfall » Limited Edition, qui évoque les aventures audacieuses de James Bond avec un 007 à 7 heures.

La Classic Seamaster Co-Axial 300 M Chronometer James Bond 50th Anniversary rend également un hommage puissant à ce vaillant héros. Omega véhicule une image sportive et élégante et jouit de la confiance de nombreuses célébrités. Elvis Presley, Mikhail Gorbatchev, John F. Kennedy, Reinhold Messner ou encore Michael Schumacher – voilà une petite sélection des clients connus de la maison.

Mission cosmos

« Houston, we have a problem. » – (James Lovell, astronaute de la mission Apollo 13)

La Speedmaster d'Omega est lancée en 1957 – une montre qui allait entrer dans l'Histoire. Après des tests rigoureux, elle est déclarée montre-bracelet officielle des astronautes de la NASA en 1965.

Ce fut le premier bracelet-montre à alunir avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin le 20 juillet 1969. Depuis ce bracelet-montre est connu dans le monde entier comme la « Moonwatch ». En avril 1970, la Speedmaster Professional sauva la vie des astronautes de la mission Apollo 13. À la suite d'une explosion fatale à bord, alors que tous les systèmes ne répondent plus, la montre sert à naviguer. La fidèle Speedmaster permit de retoucher terre en toute sécurité, ce qui valut à cette montre Omega un « Snoopy Award » – la plus haute distinction décernée par les astronautes de la NASA.

Aujourd'hui encore, cette montre fait partie de l'équipement de base des astronautes et elle les accompagne dans leurs activités extra-véhiculaires. Une fiabilité à toute épreuve : la Speedmaster d'Omega est la montre ayant subi le plus de tests au monde.

L'innovation en poupe : L'échappement coaxial

Omega fait figure de grand pionnier dans le monde de l'horlogerie. Appuyé par la puissance de la maison mère Swatch Group, Omega accomplit des progrès significatifs dans le domaine de la recherche et du développement. En 1999, l'entreprise lance son premier mouvement avec échappement coaxial : le calibre 2500. Grâce au mécanisme coaxial conçu par George Daniels, la friction entre les palettes d'ancre et la roue d'ancre est diminuée, assurant une précision optimisée et un besoin de maintenance nettement réduit. En 2007, Omega présente le calibre 8500 – un mouvement coaxial 100 % fabriqué dans la manufacture maison. L'échappement coaxial incarne l'éternel perfectionnisme d'Omega ; pratiquement toutes les montres Omega mécaniques sont désormais équipées d'un échappement coaxial.

En 2013, Omega fait une nouvelle révolution : avec la Seamaster Aqua Terra >15.000 gauss, l'entreprise présente la première montre « anti-magnétique ». Contrairement à la protection anti-magnétique ordinaire par blindage du mouvement, le nouveau mouvement Omega est composé de matériaux résistants aux champs magnétiques. Depuis, Omega considère les propriétés anti-magnétiques comme une fonction essentielle de toute montre de luxe digne de ce nom, et prévoit d'équiper toutes ses montres de mouvements anti-magnétiques. S'il faut encore ôter sa montre dans un laboratoire magnétique, la montre « anti-magnétique » d'Omega offre une protection optimale pour la vie de tous les jours.

Une tradition depuis 1932 : Série Seamaster innovante : des montres de plongée d'exception

Omega a marqué l'histoire des montres de plongée : en 1932, l'entreprise produit l'une des premières montres de plongée au monde – la Marine. La première Seamaster, lancée en 1948, est le fruit de l'expérience collectée par Omega avec les montres militaires et leur étanchéité. Elle reprend notamment le fond vissé, les joints toriques innovants et le mouvement automatique.

La Seamaster 300 est présentée en 1957. Dotée d'une bague rotative, d'un double joint de couronne et d'un verre trois fois plus épais que le verre normal, elle résiste à la pression exercée par l'eau à 200 mètres de profondeur. En collaboration avec le pionnier de la recherche marine qu'était Jacques Cousteau, la Seamaster Professional 600 voit le jour en 1970. Elle doit son surnom de « Ploprof » à l'expression « plongeur professionnel ».

Le modèle actuel Seamaster 300, lancé en 2014, redonne vie à la montre de plongée historique Seamaster 300 en reprenant l'allure de son prédécesseur de 1957. Omega dispose d'archives importantes où puiser l'inspiration avec brio. De par sa longue histoire, le fabricant s'adresse aussi bien aux amateurs d'innovation qu'aux collectionneurs de montres anciennes.

Cette marque qui domine depuis ses débuts les sommets de l'industrie horlogère est toujours restée fidèle à son exigence de perfection.

Montres Omega de premier choix chez CHRONEXT

CHRONEXT vous propose une sélection exclusive de montres Omega à des tarifs attractifs. En fonction de la référence et de l'état du modèle, vous pouvez acquérir une montre Omega dès 1 000 euros. Si vous souhaitez acheter un modèle de première classe, nous vous recommandons généralement de vous tourner vers les exemplaires de seconde main. Les montres Omega d'occasion sont disponibles à rapport qualité-prix imbattable : profitez de leur disponibilité immédiate et de la valeur constante du modèle ainsi que d'un prix relativement bas.

100 % originales : chacun de nos modèles passe par notre atelier afin que nous puissions en contrôler l’authenticité. Achetez le modèle de vos rêves en ligne chez nous pour bénéficier de montres de luxe certifiées avec garantie CHRONEXT de 2 ans – une sécurité maximale assurée.